Actions

Projets participatifs, actions en milieu scolaire et conférences dansées, ces labos protéiformes se relient avec un des pôles majeurs de la compagnie qui développe un volet création axé sur l’exploration de trajectoires humaines, à travers les notions de résistance, de résilience. Reviennent comme un fil rouge les interrogations des deux chorégraphes sur le rapport Territoire/Homme. Il s’agit d’aller à la rencontre des personnes par l’acte artistique, inventer des temps In sitū avec des manifestations, des chantiers qui pourraient s’inscrire sur le territoire en corrélation avec ses dynamiques propres.

Les projets en cours :

> REZIZTE Révé!à Sainte-Rose

> ESPERANZA à Pantin

> Ateliers et Performances au Collège Macal de Saint-François (971) , en partenariat avec l’association Correspon’Danse,

Partenaires : Drac Ile-de-France (culture et lien social), DAC Guadeloupe, Région Ile-de-France, Préfecture de Seine-Saint-Denis, Préfecture de Guadeloupe, Conseil Départemental de Guadeloupe, Est Ensemble, Ville de Pantin, le CND et les Archives Nationales.

Regards croisés entre Gabriel Garcia Marquez et Édouard Glissant

Ateliers avec les médiathèques sur la littérature afro-américaine et Caribéenne, proposition de conférence dansée autour de la créolisation comme vecteur d’altérité et de rencontre de l’autre.

« Les Rhizomes » est un dispositif d’accompagnement de projets de création, de médiation, pour des artistes chorégraphiques du territoire de Guadeloupe et des associations culturelles développant des projets dans le secteur Danse.

L’accompagnement est impulsé soit par un projet de création ou de médiation. Les artistes et structures sont accompagné(e)s selon leurs besoins par une équipe de professionnels mettant à leur disposition, leur savoir-faire.

Savoir-faire artistique : Chorégraphes, Dramaturge, Metteur en scène, Créateurs lumières, Régisseurs…

Savoir-faire dans l’administration, la production : Chargée de production, Administrateur de compagnie…

Savoir-faire dans la communication : Attaché de Presse, chargée de communication

Savoir-faire Mise en Réseau : Ingénieurs culturels, Conférenciers, attachés territoriaux…aa

Le projet est soutenu par la DAC Guadeloupe, en partenariat avec la BELLE OUVRAGE.

Créer un catalyseur… Expérimentations, recherches, du projet performatif à la résidence d’écriture… Il s’agit d’instituer des zones partagées de temps artistiques ouvertes sur la ville et la société, d’y créer et y vivre ensemble des trajectoires sensibles, un terrain de rencontres et d’espaces communs.
Créer un espace de confrontation par l’échange, la réflexion, transmettre des outils de création est une chance, chaque processus créatif étant unique, il ne peut qu’en résulter une ouverture singulière, une fenêtre à l’autre, au monde nécessaire dans la co-construction de la Cité.

« REZIZTE RÉVÉ ! »
à Sainte-Rose


.

Création 2019

.

Projet tissé avec le Collège, la Cité Bébèl avec des performances dans les établissements, au cœur de la Cité et à l’Ehpad Les Roses de Lima. Le canevas s’est tissé autour de la création Au bout du Souffle… . La compagnie a réalisé des rencontres avec les danseurs, avec des extraits de la pièce suivi d’échanges et des ateliers avec des adolescentes.

MARE NOSTRUM MARE MOSTRUM


.

Création Danse/Vidéo 2019

.

Mise en réflexion sur le lien Humain/Terre avec une thématique sur l'eau et la notion de surconsommation. Une réflexion sur les nouvelles technologies, l'omniprésence du numérique et leurs compatibilités avec le monde dans lequel nous vivons a été développée tout au long de l'année et déclinée suivant les âges.

CORPS EN VI(LL)E


.

Création Danse/Photographie 2018

.

Projet de création construit sur la liberté et le rêve. Ces ateliers ont été un moyen d'aborder la Danse et le Corps autrement, de réfléchir à la place du Corps dans l'espace public.

DÉCHAÎNÉS


.

Création Danse/vidéo 

pour 6 jeunes danseurs amateurs

.

Nous avons souhaité développer une réflexion en partant de l'abolition de l'esclavage et créer à travers l'Art une parole, afin que les jeunes soient transmetteurs d'une Histoire, portent un sens au monde dans lequel ils vivent. Construire une parole collective…

Un échange entre les jeunes de Pantin avec des jeunes de l’association Correspon’Danse a permis de présenter la création en Guadeloupe (Macte, Collège Macal, In Situ…) et à Pantin lors de la journée des commémorations en mai.

LE CARREFOUR DES MÉMOIRES​


.

PROJET ZSP/ ARCHIVES NATIONALES, PÔLE SUP'93

.

Depuis 2017, les Archives nationales et le Pôle Sup’93 collaborent avec plusieurs structures du quartier des Quatre-Chemins pour inventer et expérimenter ensemble sur un territoire partagé entre deux villes. Le carrefour des mémoires avec « Les voix de la contestation » et « Polis » a rassemblé les publics de la compagnie, de l’association 4 Chem’1 Evolution et les étudiants du Pôle Sup’93 pour écrire une histoire commune mêlant Danse, Musique et Théâtre.

Rêver ensemble à la croisée des chemins et à imaginer l’avenir avec ses habitants, en faisant résonner mémoire individuelle et mémoire collective d’un quartier.

Avec : Le pôle Jeunesse, la maison de quartier des Quatre-Chemins, le Pôle Patrimoine de Pantin, l’école Jean Maçé, 4 chm1évolution, Auberfabrik, Compagnie En corps des mots, Atelier Kuzo

© 2020 Tous droits réservés

Créé par Waly Cissé, Diane Boquillon & Stacy Marie-Luce