​El Extranjero

Création : 2015

Pièce pour trois interprètes et un musicien


Chorégraphie : Delphine Cammal- Musique : Jean-Luc Bernard


Durée: 50 minutes

Portraits inspirés du roman «Cent ans de solitude» de Gabriel Garcia Marquez

Cent ans de solitude transfigure la réalité par l'allégorie et l'imaginaire avec cette facette de surnaturel; Cent Ans de solitude est ce Forum où le mythe naît du Gitan Melquíades engendrant des hommes qui à leur tour engendrent les mythes.
Vision universelle d’un microcosme isolé du reste du monde, Macondo pourrait être la Colombie, la Démocratie, car à travers le récit de la famille Buendia, les guerres, les constructions et les destructions, jusqu’à la fin, jusqu'à une apocalypse, ne peut-on pas faire le lien avec la faille sociale qui se construit par l'obscurantisme, par l'isolement?
Solitude d'hommes et de femmes seuls et frustrés de leur incapacité à aimer: et si c'était nous?
Solitude face à la joie et au partage, pour finir dans un tourbillon, une transe.

Production : La Mangrove
Partenaires: Ministère de la Culture et de la Communication- DRAC Île de France, Ministère des Outre-Mer, ville de Pantin, Spedidam, Centre National de la Danse

Delphine Cammal