Création: 2011

Pièce pour cinq danseurs et deux musiciens.

Chorégraphie : Hubert Petit-Phar- Interprètes : Delphine Cammal, Elise Delaunay, Hubert Petit-Phar, Sandra Sanglar et Laurent Troudart– Musique : Jean-Luc Bernard et Sébastien Chatron – Création lumière : Jean-François Saliéri

Durée 50 Minutes.

I-KA représente l’étranger, celui qui vient d’ailleurs. Ses ailes nous transportent et nous livrent son existence : ses rencontres traversées d’émotions, de jubilations, de tensions ; ses moments de solitude offrant un regard intime sur l’identité des corps. Singularité, Pluralité ou comment se questionner sur l’autre, sur soi. « Voyager, c’est accepter de mourir » Un mélange est-il donc une perte de l’origine ou un enrichissement ? Comment des « corps » venant d’horizons différents peuvent-ils trouver une unité tout en laissant transparaitre leurs identités. Cette pièce traite des différences, de ce qui peut unir, de notre façon de communiquer dans un monde où l’on tend à s’isoler, à se protéger.

Production : la Mangrove

Partenaires : Centre National de la Danse de Pantin (accueil studio), Ville de Garches, la Spedidam, l’Adami, ARCADI « Les Plateaux Solidaires ».

PRESSE/ EXTRAITS

FIGAROSCOPE

« Les chorégraphes Hubert Petit-Phar et Delphine Cammal nous emmènent en voyage dans le dédale de la Mangrove. Les interprètes évoluent avec sobriété et, pourtant, nous transportent sans cesse avec délice dans l’entre-deux du rêve et de la réalité, entre racines blanches et noires ».