Breathless...

OCTAVIA MIRANDA

JEAN-SEBASTIEN JACQUES

MICKAËL TOP

LUDOVIC BIBEYRON

Breathless...

What happens when the breath ends... Hubert Petit-Phar's new creation is an essay exploring the human behavior facing complete commitment—dying for freedom. Scream! Let go! Resist! This creation comes from his reflection on the fate of sacrificed heroes such as Malcolm X or Jean Moulin, who knew how to raise awareness, how to defend the people and the civil rights.

This is about our humanity, and its foundations.

 Dreaming of being at the dawn of a nation, at the beginning of a path, defending Democracy by transmitting the story of their emancipatory visions to help rebuild critical thinking. How I go from despair to hope, letting myself be carried by this breeze, hoping for a new horizon.

The body, the voice, the breath... the breath...and then...silence.

Constrained bodies, Free bodies, the desire is to cross, to confront languages, with the intention of pushing back the limits of gesture, creating a movement of urgency, of tension, until the last breath.

Durée: 55 minutes

Pièce pour 4 interprètes : Ludovic Bibeyron, Jean-Sébastien Jacques, Octavia Miranda, Mickaël Top

Hubert Petit-Phar

Delphine Cammal

Création musique : Mehdi Nassouli

Musique : Murcof

Flore Marvaud

Célio, Ludovic Bibeyron

Production : Compagnie La Mangrove

Co-production: L’Artchipel Scène Nationale de Guadeloupe, CCN de Créteil et du Val-de- Marne, CCN Tours, Le Sonis, CDCN Toukadanses Guyane.

Soutenu par le Ministère de la Culture, DAC Guadeloupe, Ministère des Outre-Mer, La Briqueterie/ CDCN du Val-de-Marne , CND (accueil studio), Spedidam, Ville de Pantin, École Mod’Est.

2021

3 juin : Festival Tours d'Horizon, CCN de Tours (37)

> 2 février : Salle Félix Proto- Les Abymes (971)

> 5 février : L'Atrium/ Scène Nationale de la Martinique (972)

6 février : L'Atrium/ Scène Nationale de la Martinique (972)


.

2020

> 18, 19, 20 septembre : Altamura – Naples, Italie - reporté en 2021

> 10 janvier : Maison pour la Danse – Québec, Canada


.

2019

27 décembre : Performance, Ehpad - Sainte-Rose (971)

> 9 décembre : Collège Bebel Lachaise - Sainte-Rose (971)

> 22 novembre : Lycée Sonny Rupaire - Sainte-Rose (971)

> 7 novembre : Festival le Mois Kréyol - Paris (75)

> 20 au 24 juillet : Toma - Chapelle du Verbe Incarné, Off - Avignon (84)

> 28 mai : Théâtre du Fil de l'eau - Pantin (93)

> 27 mai :  Espace Renaudie - Aubervilliers (93)

> 27 avril : Le Sonis - Abymes (971)

> 26 avril : Première de la création,  L'Artchipel - Basse Terre (971)

> 15 février : Sortie de résidence - CCN de Tours (37)

LA GAZETTE DES FESTIVALS

.

Aller Au bout du souffle, c’est précisément expérimenter ce qui se trouve au-delà des forces vitales, comme un surplus dont nous devrions nous mettre en quête. On voit dès lors ces corps qui se débattent, comme si l’ennemi était avant tout en eux, cherchant cet au-delà – après la bataille, après l’épuisement – qui permettrait de déplacer des montagnes de manière infinie…

- Noémie Regnaut - July 24, 2019 

.


.

LA TERRASSE

.

Avec Au bout du souffle, ce sont aujourd’hui les figures de l’abolitionniste Louis Delgrès et du résistant Jean Moulin qu’il convoque, le sacrifice de sa vie pour défendre la liberté et la démocratie qu’il questionne…..

- Par Delphine Baffour, le 23 juin 2019 

.


.

PARISART

.

Alternance de tensions et détentes, à plusieurs, à deux, en solo… La pièce Au bout du souffle… se pose à l’affût de l’urgence. À plusieurs ou seul, Au bout du souffle… plonge ainsi dans cette angoissante question pour lui donner des contours chorégraphiques. 

- Le 28 Mai 2019

.

TÉLÉCHARGER

© 2020 Tous droits réservés

Créé par Waly Cissé, Diane Boquillon & Stacy Marie-Luce